A l’heure où les comptes à terme en France ont le moral en berne. A l’heure où les investissements immobiliers en France toujours, vont cahin-caha avec des villes où les rendements locatifs sont à peine plus élevés que les taux d’intérêt des comptes à terme …
La société Auxandra, qui depuis 7 ans a permis à ses clients de diversifier ou consolider leurs patrimoines en les conduisant à réaliser un investissement locatif en Floride, revient aujourd’hui sur la question que les investisseurs se posent : est-il toujours aussi rentable d’investir dans l’immobilier en Floride en 2016 ? Car après tout, le dollar est remonté, le prix de l’immobilier a également repris du poil de la bête… les opportunités issues de la crise des subprimes sont-elles toujours aussi prometteuses ?

En France, des investissements immobiliers locatifs en chute libre

Comme le stipulait un article du journal Le Monde dès le premier trimestre 2015, après une période faste pour les investissements locatifs en France entre 1997 et 2008, la rentabilité de l’immobilier s’est largement compliquée. Nous sommes en effet depuis 2008 rentrés dans un cycle à la baisse pour l’investissement immobilier dans l’hexagone. D’un côté, des plus-values à la revente qui sont largement moins favorables et de l’autre des rentabilités locatives faibles, inférieures ou égales à 3% dans les grandes villes et supérieures dans les villes de deuxième catégorie mais avec un risque plus élevé de ne pas trouver de locataire. Cette situation, d’après le quotidien devrait durer.

i1

Rendements locatifs en Ile de France
dans 5 départements

Investir dans l’immobilier locatif en Floride car le niveau de prix initial de 2008 est encore loin

Le premier argument qui doit faire pencher un investisseur qui souhaite investir dans l’immobilier en Floride en 2016 est celui du prix d’achat des appartements et maisons, toujours en retrait par rapport au prix d’avant la crise. En effet, malgré une reprise qui s’est amorcée en 2014 et poursuivie en 2015, le prix des biens immobiliers que nous commercialisons ont, à fin 2015, à peine atteint la moitié du prix auquel ils se vendaient avant 2008 et la crise américaine.

D’autre part, la Floride est un état très dynamique et au rattrapage des prix vient s’ajouter une augmentation naturelle des prix de l’immobilier. Ce dynamisme est la traduction d’un état plébiscité par les touristes dont le chiffre est en constante progression comme le disait déjà fin 2014 le propriétaire d’une franchise Century 21, Garrett Kenny :

“Considérant le fait que dans certains cas nous ne sommes pas encore à 50 % des prix les plus hauts d’avant la crise, le marché a encore de beaux jours devant lui croyons nous”

Autant dire qu’acheter un appartement en Floride en 2016 constitue toujours une très belle opportunité de revente pendant encore quelques années.

Une parité euro/dollar toujours très favorable aux investisseurs malgré les apparences

i2

Une parité euro / dollar favorable
à l’investissement immobilier aux USA

La parité euro/dollar a fortement évolué depuis 2014, c’est un fait mais est-ce que cela constitue pour autant un point négatif dans le cadre d’un investissement immobilier en Floride ? Plus précisément, la baisse de la valorisation de l’euro face au dollar a commencé en août 2014 pour s’accélérer en septembre et octobre 2014. Depuis janvier 2015, l’euro se situe dans la fourchette de 1.05 à 1.15 dollars.

Du point de vue de la parité entre les monnaies américaines et européennes, faire le choix d’investir dans l’immobilier en Floride en 2016 c’est profiter d’un euro plus faible face au dollar, qui contrairement aux apparences, va rapporter davantage qu’un euro élevé dans le cas d’une revente.

Hypothèse : vous achetez un appartement en Floride pour 100 000$ que vous décidez de revendre 5 ans plus tard au prix de 150 000$

Cas de figure n°1 : l’euro s’échange à 1,35$

A l’achat, le prix de votre appartement sera de 74 000 € et au bout de 5 ans, vous le vendrez 112 500 €. Le montant des loyers perçus en Floride sur 5 ans s’élève à 6 000 $ par an sur 5 ans soit 30 000$ (soit 22 500 €). Le gain total à la revente est donc de 38 500 € (soit 112 500 – 74 000 €) + 22 500 € = 61 000 €

Cas de figure n°2 : l’euro s’échange à 1,08$

A l’achat, le prix de votre appartement sera de 93 000 € et au bout de 5 ans, vous le vendrez 139 500 €. Le montant des loyers perçus en Floride sur 5 ans s’élève à 6 000 $ par an sur 5 ans soit 30 000$ (soit 27 900 €). Le gain total à la revente est donc de 46 500 € (soit 139 500€ – 93 000 €) + 27 900 € = 74 400 €

Investir en Floride dans l’immobilier en 2016 et bénéficier d’une forte dynamique économique

Dès janvier 2016, à l’occasion de la Florida Real Estate Trends, plusieurs économistes très respectés et connus à l’échelle nationale américaine ont donné les tendances de l’immobilier en Floride pour 2016.

Comme le dit O’Connor, l’un des experts de la Floride :

« En 2015, nous avons vu une très forte croissance des ventes et des prix des maisons existantes en Floride, en particulier au cours des trois premiers trimestres de l’année ». Cette croissance est le reflet direct du rythme sain de la Floride avec de la création d’emplois au cours de la dernière année, ainsi que la hausse du niveau de la migration des résidents de l’extérieur de l’État. «

Cela signifie clairement qu’investir dans l’immobilier en Floride en 2016 représente un investissement locatif rentable et sans aucun risque sur le fait de trouver des locataires à l’année.

Et O’Connor de poursuivre :

« Nous prévoyons que ces tendances positives dans l’économie de la Floride se poursuivent en 2016, ce qui constitue un contraste frappant avec la plupart des autres états du pays. En effet, à l’échelle nationale, le PIB et l’emploi devraient rester au mieux sur des tendances faibles. »

Le tourisme, pilier de l’économie en Floride

Ces perspectives économiques positives sont illustrées par le chiffre du tourisme. Pour preuve, depuis 5 ans, le nombre de visiteurs venus découvrir la Floride est en constante augmentation. En 2014, ce sont pas moins de 97,3 millions de visiteurs qui se sont rendus dans cet état et le Sunshine State (autre nom de la Floride) a accueilli selon la confirmation de Rick Scott (gouverneur de Floride) 54,1 millions de visiteurs entre janvier et juin 2015 ! Aussi, il est clair que cet afflux de visiteurs conduit à générer des emplois (et donc des besoins en location d’appartements et de maisons) ce qui contribue très largement à l’excellente santé de la Floride. Autant dire que la situation est très favorable pour investir dans l’immobilier en Floride en 2016.

Selon le maire d’Orange County, Teresa Jacobs, « L’impact du tourisme sur sur notre communauté est remarquable, et en fait,l’industrie du voyage et du tourisme est le plus grand générateur d’emplois et de retombées économiques pour notre région 

En conclusion, 3 raisons évidentes d’investir dans l’immobilier en Floride

Des investissements immobiliers en demi-teinte en France, une parité euro/dollar profitable, une dynamique économique forte et pérenne en Floride : trois bonnes raisons pour investir dans l’immobilier en Floride . Pour en profiter dès à présent et faire parti des heureux clients qui nous ont fait confiance, n’attendez plus et contactez-nous !

L’immobilier aux USA attire toujours plus d’investisseurs étrangers

Selon une étude récente menée par l’Association of Foreign Investors in Real Estate, autrement dit l’Association des Investisseurs Etrangers dans l’Immobilier Américain), le nombre d’étrangers désireux d’investir dans l’immobilier aux USA est en hausse. Les Etats-Unis constituent donc toujours en 2016 un marché immobilier porteur pour un investissement. Lisez cette traduction d’un article de la société Bloomberg.

L’immobilier américain attire toujours plus d’investisseurs étrangers en 2016.

La plupart des investisseurs projettent d’investir d’avantage d’argent dans l’immobilier américain en 2016 comparativement à ce qu’ils ont fait en 2015. New York reste la première ville visée dans le monde pour un investissement immobilier, selon un sondage réalisé par l’Association des Investisseurs Etrangers dans l’Immobilier (Association of Foreign Investors in Real Estate).

64% des personnes interrogées dans cette étude ont déclaré qu’elles souhaitaient réaliser un investissement à la hausse (de manière modeste ou très significative) dans l’immobilier américain en 2016. Dans le même temps, 31% des personnes interrogées ont déclaré vouloir maintenir leurs placements ou relancer d’autres investissements aux USA, selon le 24ème  sondage  annuel du groupe AFIRE.

Il faut signaler qu’aucune des personnes interrogées ne projette une diminution massive d’investissement aux USA. Près de la moitié du groupe de 200 membres a participé à cette étude.

« Il s’agit là d’une réponse très forte », selon ce que nous a déclaré lors d’une interview téléphonique Jim Fetgatter, responsable dugroupe AFIRE basé à Washington et dont les membres détiennent près de 2 milliards en biens immobiliers. Le ralentissement de l’économie chinoise, la récession du Brésil et la crise de l’immigration en Europe conduisent à déprécier ces marchés au profit d’un investissement tourné vers les USA. Selon Jim Fetgatter toujours, « Les USA, en ce moment, constituent vraiment le marché le plus sécurisé pour réaliser un investissement dans le monde ».

(Source : http://www.bloomberg.com/news/articles/2016-01-04/u-s-real-estate-to-draw-more-foreigners-in-2016-survey-says)